Albums Out In Stores Today

propertyofzack:

image

It’s January 14th, which means it’s release day. Let us know what new releases you’re listening to today and hit the jump below to check out the album details and download information for all the great records coming out this week!  

Read More

En 2008, Harold Haven se présente au grand public avec le célèbre télé-crochet de TF1. Aujourd’hui, il revient en solo pour un album, tout en français, qui s’intitule « Les filles de la nuit ». Inspiré des artistes emblématiques de la scène pop-rock (Jeff Buckley, Muse, The Killers, Calogero…), le jeune auteur-compositeur mêle ses textes à des mélodies raffinées, collaborant avec le compositeur Mickaël Géraud (“Le long de la route”, 1er album de ZAZ). Sur scène et en studio, il étonne par sa voix claire et puissante, aussi envoutante et touchante, que détonante. Cet album qui sort cette année contient également une reprise très personnelle du tube de Stephan Eicher, « Déjeuner en paix », Ainsi que le single du même nom que l’album. A ses débuts, Harold Haven goûte à la scène en jouant dans une comédie musicale inspirée du film « Exodus », au théâtre du Gymnase, au théâtre des Variétés, au Casino de Paris, en Province et en Belgique pour finir en Juin 2005 à L’Olympia.
Puis, dans le désir d’un projet plus personnel, il rejoint le groupe de Rock « Anesa », avec lequel il chante ses propres compositions. Il enchaîne alors les concerts à Paris (La Boule Noire, La Scène Bastille, L’Olympia…etc), en province (Le Transbordeur à Lyon, Festival de Liévin) et même en Israël grâce à un tremplin remporté au Réservoir à Paris. En 2009, il enregistre, avec son groupe, son premier album produit par les internautes en moins d’un mois (Anesa / « Je est un autre » / Distribution Believe). Malgré la sortie de celui-ci en Juin 2010, le groupe se sépare, et Harold se tourne à nouveau vers la comédie musicale. De Septembre 2010 à Janvier 2011, il joue dans la pièce retraçant la vie de Mike Brant au Théâtre Comedia à Paris. Il y interprète le rôle principal de Mike Brant en alternance. Le spectacle obtiendra 3 nominations auxMolières. Album « Les filles de la nuit » L’album est disponible depuis novembre 2013.
https://www.facebook.com/haroldhavenmusic

En 2008, Harold Haven se présente au grand public avec le célèbre télé-crochet de TF1. Aujourd’hui, il revient en solo pour un album, tout en français, qui s’intitule « Les filles de la nuit ». Inspiré des artistes emblématiques de la scène pop-rock (Jeff Buckley, Muse, The Killers, Calogero…), le jeune auteur-compositeur mêle ses textes à des mélodies raffinées, collaborant avec le compositeur Mickaël Géraud (“Le long de la route”, 1er album de ZAZ). Sur scène et en studio, il étonne par sa voix claire et puissante, aussi envoutante et touchante, que détonante. Cet album qui sort cette année contient également une reprise très personnelle du tube de Stephan Eicher, « Déjeuner en paix », Ainsi que le single du même nom que l’album. A ses débuts, Harold Haven goûte à la scène en jouant dans une comédie musicale inspirée du film « Exodus », au théâtre du Gymnase, au théâtre des Variétés, au Casino de Paris, en Province et en Belgique pour finir en Juin 2005 à L’Olympia.

Puis, dans le désir d’un projet plus personnel, il rejoint le groupe de Rock « Anesa », avec lequel il chante ses propres compositions. Il enchaîne alors les concerts à Paris (La Boule Noire, La Scène Bastille, L’Olympia…etc), en province (Le Transbordeur à Lyon, Festival de Liévin) et même en Israël grâce à un tremplin remporté au Réservoir à Paris. En 2009, il enregistre, avec son groupe, son premier album produit par les internautes en moins d’un mois (Anesa / « Je est un autre » / Distribution Believe). Malgré la sortie de celui-ci en Juin 2010, le groupe se sépare, et Harold se tourne à nouveau vers la comédie musicale. De Septembre 2010 à Janvier 2011, il joue dans la pièce retraçant la vie de Mike Brant au Théâtre Comedia à Paris. Il y interprète le rôle principal de Mike Brant en alternance. Le spectacle obtiendra 3 nominations auxMolières. Album « Les filles de la nuit » L’album est disponible depuis novembre 2013.

https://www.facebook.com/haroldhavenmusic

En 2008, Harold Haven se présente au grand public avec le célèbre télé-crochet de TF1. Aujourd’hui, il revient en solo pour un album, tout en français, qui s’intitule « Les filles de la nuit ». Inspiré des artistes emblématiques de la scène pop-rock (Jeff Buckley, Muse, The Killers, Calogero…), le jeune auteur-compositeur mêle ses textes à des mélodies raffinées, collaborant avec le compositeur Mickaël Géraud (“Le long de la route”, 1er album de ZAZ). Sur scène et en studio, il étonne par sa voix claire et puissante, aussi envoutante et touchante, que détonante. Cet album qui sort cette année contient également une reprise très personnelle du tube de Stephan Eicher, « Déjeuner en paix », Ainsi que le single du même nom que l’album. A ses débuts, Harold Haven goûte à la scène en jouant dans une comédie musicale inspirée du film « Exodus », au théâtre du Gymnase, au théâtre des Variétés, au Casino de Paris, en Province et en Belgique pour finir en Juin 2005 à L’Olympia. Puis, dans le désir d’un projet plus personnel, il rejoint le groupe de Rock « Anesa », avec lequel il chante ses propres compositions. Il enchaîne alors les concerts à Paris (La Boule Noire, La Scène Bastille, L’Olympia…etc), en province (Le Transbordeur à Lyon, Festival de Liévin) et même en Israël grâce à un tremplin remporté au Réservoir à Paris. En 2009, il enregistre, avec son groupe, son premier album produit par les internautes en moins d’un mois (Anesa / « Je est un autre » / Distribution Believe). Malgré la sortie de celui-ci en Juin 2010, le groupe se sépare, et Harold se tourne à nouveau vers la comédie musicale. De Septembre 2010 à Janvier 2011, il joue dans la pièce retraçant la vie de Mike Brant au Théâtre Comedia à Paris. Il y interprète le rôle principal de Mike Brant en alternance. Le spectacle o btiendra 3 nominations auxMolières. Album « Les filles de la nuit » Sortie prévue Novembre 2013

263-tina

Albertine SEGLE naît le 3 Août 1970 dans le village d’Oungbègamey, près d’Abomey au Bénin, dans une famille modeste. Dès son plus jeune âge, on lui donne comme diminutif « Tina », prénom qu’elle a tenu à conserver afin de rendre hommage à ses origines. Bercée depuis l’enfance par la musique grâce à son père, Tina ne laisse pas tomber ses études pour autant et poursuit jusqu’ au secondaire dans la ville de Cotonou de 1985 à 1987. Toujours en quête d’expériences et d’autres paysages, la jeune femme rejoint son père à Sakassou (Côte d’Ivoire) pour acquérir les rudiments de la haute couture. Elle s’installe ensuite chez un ami de son père à Treich-Ville pour se perfectionner et c’est alors que trois années de calvaire commencent pour Tina qui côtoie la faim et la maltraitance. Gravement malade, Tina fait preuve d’un immense courage et décide de mettre un terme à ses souffrances en se sauvant, en pleine nuit, seule et sans argent. Le voyage pour retrouver les siens fut long et éprouvant. Tina parvient à passer les trois frontières (Ghana - Togo - Bénin) et arrive jusqu’à Cotonou, épuisée et à bout de force. La jeune femme retrouve avec bonheur son frère, ses soeurs et sa mère qui la croyaient décédée. Les soins qu’on lui prodigue à l’hôpital et sa grande force de caractère lui permettent de retrouver progressivement la santé. Tina se rapproche de Dieu qu’ elle remercie pour l’avoir sauvée et commence à fréquenter l’Eglise Evangélique de son village. Reprenant son métier de couturière, la jeune femme revient en Côte d’Ivoire pour vendre ses créations destinées aux enfants. Son commerce fonctionne très bien mais Tina vit une autre expérience qui marquera sa vie à jamais : elle se retrouve en pleine guerre à Abidjan sur le marché Adjamé et reçoit une décharge de plomb dans les jambes. A la suite de cet événement, elle décide d’abandonner son commerce et de quitter définitivement la Côte d’Ivoire. C’est ainsi qu’une nouvelle page s’ouvre pour Tina qui revient à ses premières amours : la musique et prend en main son destin d’artiste. Elle fait ses premiers pas en 2001 en composant des chansons pour le groupe musical de son église. Mais c’est la rencontre avec le musicien Daniel Pajan, en 2009, qui va véritablement propulser sa carrière de chanteuse. Tina enregistre un premier album, « Moral » composé de 6 titres qui renouvelle le style Tchnikoumé. A l’origine, cette musique traditionnelle du Centre du Bénin, jouée avec des percussions à base d’eau, servait à chasser le mauvais sort après un décès. Elle s’est ensuite transformée avec le temps en musique de réjouissance populaire. Immédiatement, un véritable engouement pour la chanteuse a lieu, tant au niveau des médias que populaire, qui voient en Tina, « la nouvelle étoile du Bénin ». L’artiste est de plus en plus médiatisée. Ses clips passent en boucle au Bénin et sa musique est diffusée sur RFI. Tina Segle est ensuite invitée en France par Daniel Pajan pour enregistrer un second album avec l’ambition de conquérir cette fois-ci le public international. La rencontre artistique et la collaboration avec Thomas Picot aboutissent à la création de l’opus « Bonne arrivée », fruit de la rencontre entre l’Europe et l’Afrique, entre la musique traditionnelle béninoise et la world music. La carrière de l’artiste prend alors un autre tournant. Depuis deux ans, Tina Segle travaille sans relâche ses textes et ses mélodies. Elle a choisi de renouveler sa collaboration avec le talentueux musicien Thomas Picot pour son troisième album «Ma Terre» qui sortira à l’automne 2013 et qui promet d’être magnifique. Le premier single du même nom et le clip sont d’ores et déjà disponibles! Les textes de Tina Segle sont composés en langue fon, langue majoritaire de son pays, mais l’artiste lui ajoute sa touche personnelle avec un style plus littéraire et poétique. Elle veut toucher un large public et répandre ses messages de paix, d’amour, de compassion, de foi, de courage, sur scène là où toute la magie opère. Laissez-vous donc porter par la douceur et l’énergie de ces mélodies qui font rêver et voyager pour vivre un moment inoubliable. Nous espérons que « l’émeraude de la musique africaine » comme on la surnomme va vous enchanter !

emilyblincoe:

sugar series //colors oranized neatly

emily blincoe

july/august 2013

(via luhansehunf)

thesmithian:


…the Foo Fighters frontman and former Nirvana drummer is up to something more than a nostalgia trip. He wants to celebrate the nondigital sweat that goes into making music.

more.

thesmithian:

…the Foo Fighters frontman and former Nirvana drummer is up to something more than a nostalgia trip. He wants to celebrate the nondigital sweat that goes into making music.

more.


While She Sleeps

While She Sleeps

(via danielchamaleon)

249-01

Dj, compositeur, remixeur, John Stizzoli débute sur la French Riviera à 17 ans et se tourne directement vers la House. En 2004, il est repéré par le label “Airplay Records Universal” et signe le mix de la compilation “Dj Set 3”, aprés Max Campo et Benny Benassi au coté duquel il mixera à Paris. La tournée de promo se fait sur toute la France et permet à John de découvrir les clubs et de rencontrer son public. Avec Pioneer, il participe aux shows de démo sur les nouvelles générations de platines. John côtoie alors les plus grands dj’s tels que Antoine Clamaran, David Vendetta, Rlp, Martin Solveig, Laurent wolf, David Moreno … John produit son premier maxi “Electro Fiction” (JS3 Records) Plébiscité par de nombreux dj’s, le titre est diffusé sur “Fun Radio” Son travail en studio lui permet alors de s’exporter dans les meilleurs clubs à l’étranger. Producteur insatiable, il enchaine titres et remixes et nous emmène encore plus loin dans son univers sonore.

Infos / Booking / Promo js3studio@gmail.com

Blog et re Blog tout ce que je trouve sympa et interessant. En particulier la musique et les photos...

view archive